29 septembre 2008

Transfert de l'abbaye Notre-Dame de Gaussan

Lu sur le site d'Una Voce :

Après bien des travaux et des péripéties le transfert de l'abbaye Notre-Dame de Gaussan en Donezan 1 est à la fois chose faite, puisque la Communauté y a définitivement déménagé... et projet loin d'être totalement réalisé, puisque nous habitons encore les bâtiments provisoires et que le chantier du monastère définitif n'a pas beaucoup dépassé le stade des fondations...



Dans l'ordre chronologique, le premier chantier important a été celui de la ferme que les moines ont dû réaliser par eux-mêmes (à l'exception de l'ossature métallique du bâtiment), logeant sous la tente et travaillant par tous les temps d'octobre 2006 à avril 2007 ; béton au sol, bardage, couverture...Vers la mi-avril, tout est prêt pour recevoir les vaches, les finitions venant par la suite au fur et à mesure. L'arrivée du troupeau marque un tournant décisif dans notre installation : avec la traite quotidienne et le début de la fabrication du fromage, il faut une présence permanente sur place.

Cette activité doit commencer sans eau courante ni électricité, le chantier d'amenée des réseaux ayant tendance à traîner en longueur. Mais ces travaux achevés, il est possible d'empierrer enfin le chemin, très boueux au printemps et parfois quasi impraticable : la vie s'organise là-haut et l'on peut envisager la suite des chantiers...

Ce qu'il faut en effet commencer sans tarder, c'est l'édification des ateliers qui nous serviront de monastère provisoire, l'objectif étant de déménager avant la fin de l'année. Le chantier commence par les dalles de béton sur lesquelles une entreprise viendra monter les bâtiments de bois.

Pendant ce temps, le travail ne manque pas au petit groupe de moines : le troupeau, le le fromage, les clôtures, le verger, le jardin, la vigne...En même temps que le dallage des ateliers, commence le chantier de terrassement du monastère (juillet 2007), qu'il faut encastrer dans la montagne : c'est un ouvrage impressionnant.

Après cela peut commencer la réalisation des fondations à ancrer dans le granit dur, selon les normes parasismiques... Cette tranche de travaux comprend aussi l'élévation des murs du sous-sol. Il faudra l'interrompre début décembre avant son achèvement, tant à cause des rigueurs du climat que de l'épuisement de nos ressources financières.

Parallèlement commence le montage des bâtiments d'ateliers, c'est-à-dire de notre monastère provisoire. Les deux bâtiments sont livrés comme deux boîtes closes où il nous faut découper toutes les ouvertures, poser les portes, les fenêtres, faire l'isolation des murs et le doublage, les planchers, les escaliers, les cloisons, la plomberie, l'électricité : ce travail nous occupera tout l'hiver et la Communauté déménage la veille de Noël, l'indispensable étant tout juste fait...

Peu à peu la vie s'organise : chapelle, sacristie, chapitre, cuisine et réfectoire, cellules des moines à l'étage. La Communauté s'installe au mieux dans ses locaux provisoires, dans l'incertitude de la durée de ce provisoire...car le chantier du monastère définitif, avec son cloître, son église - bloqué pour le moment au stade des fondations -, demandera encore bien des générosités autour de nous, le travail des moines ne leur permettant au mieux que de subvenir à leurs besoins quotidiens. L'aide de Dieu ne saurait manquer à cette œuvre entreprise pour son service et pour sa gloire, ni celle des personnes qui accepteront de se faire les instruments de sa Providence pour achever ce qui est commencé.

Les personnes qui souhaitent nous aider peuvent nous adresser leurs dons sous forme de chèque à l'ordre de l'Association Forêt et Montagne en Donezan, ou bien, si elles désirent un reçu fiscal, à l'ordre de la Fondation des Monastères.

Adresse à utiliser dans tous les cas :

Abbaye Notre-Dame de Donezan O9460 Carcanières

Aucun commentaire: